Le bon sens pour son épargne
Accueil » Placer autrement » Acheter un cheval de course, l’investissement passion qui galope (...)
Acheter un cheval de course, l'investissement passion qui galope !

Acheter un cheval de course, l’investissement passion qui galope !

Acheter son cheval, c’est un investissement risqué qui peut rapporter gros mais c’est aussi créer une relation avec un animal noble généreux surdoué pour les relations avec l’homme ...

D 29 septembre 2009     H 16:05     A FS     C 0 messages

94
0
0
0

Passionné de cheval ou aventurier à la recherche de nouveaux placements, investir dans un cheval de course est une bonne opportunité à la portée de tous. Aujourd’hui 89% des investisseurs évoquent l’amour du cheval comme motivation première. Placement qui allie risque et passion serez vous le prochain propriétaire qui dénichera le nouvel Ourasi ?

acheter un vignobleAcheter un cheval de course, les chiffres

L’entrainement d’un compétiteur nécessite énormément d’expérience, prendre un entraîneur est quasi obligatoire pour bénéficier de conseils et espérer décrocher des résultats aléatoires durant la carrière du cheval qui débute à 2 ans pour se terminer à l’âge de 10 ans.

Pendant, ces 8 ans de carrière sachez La Société d’Encouragement du Cheval Français redistribue, 80% des gains au (x) propriétaire (s), 15% à l’entraîneur et 5% au jockey ou driver. La valeur des prix est répartie de la façon suivante : 50% au 1er, 25% au 2ème, 15% au 3ème, 6% au 4ème, 4% au 5ème.


Statistiques du secteur en 2008 :

- La France compte 165 Sociétés de Courses de galop qui gèrent 167 hippodromes qui ont organisé 6854 courses
- 5726 propriétaires pour 365 couleurs déclarés (distinctions des propriétaires)
- 227 millions d’euros versés en allocation et primes éleveurs et propriétaires

acheter un vignobleAcheter un cheval de course, critères à prendre en considération :

- Le coût de l’entraîneur, 1.000 à 2.500 € par mois,
- Frais d’agréments Trot 300 € et Galop 1.033,22 €,
- Définir le contenu du prix de pension journalier TTC (incluant ou non prix de journée, ferrures, soins vétérinaires, transports, etc.),
- Le type de contrat qui vous liera avec votre entraîneur : pension, association avec demi-pension, location.

acheter un vignobleAcheter un cheval de course, de quel âge ?

A différents âges, l’achat est possible en fonction du souhait de retour sur investissement :

- Acheter un foal chez un éleveur, un poulain de moins de six mois qui demandera plus d’entrainement et deux ans de patience. Prix entre 2000€ et 15.000€

- Acheter un yearling, un poulain âgé entre le 1er janvier qui suit sa naissance et le 1er janvier de l’année suivante. Le coût d’un yearling varie de 5000 à 2 millions d’€. Le prix se fixe selon le pedigree du cheval, sa précocité ...

- Acheter un 2 ans, l’achat d’un cheval de cet âge pré-entraîné, permet de minimiser les incertitudes liées aux capacités du cheval.

- Acheter un cheval prêt à courir aux enchères en vente publique, Le prix sont variables selon le pedigree du cheval, la demande etc …

acheter un vignobleAcheter un cheval de course, différents types de propriété

- Le propriétaire non intervenant : Les gains de course sont exonérés d’impôts en confiant l’exploitation de votre cheval à un tiers professionnel. confier un cheval à un entraineur sans intervenir au quotidien.

- Le propriétaire intervenant non professionnel : Les gains et primes perçus par un propriétaire intervenant non professionnel entrent dans le champ d’application de l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices non commerciaux. L’activité ne présentant pas un caractère professionnel le déficit n’est déductible ni d’un bénéfice professionnel, ni du revenu global.

- Le propriétaire professionnel : Les gains et primes perçus par un propriétaire intervenant professionnel entrent dans le champ d’application de l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices non commerciaux professionnels.

La création d’une association est une éventualité.

acheter un vignobleAcheter un cheval de course en copropriété

Choisir le montant de son investissement pour soutenir un cheval est une solution plus simple. Le principe consiste à opter pour un nombre de part (10, 20, 30 %) sachant que les gains remportés par votre champion remboursent la mise de départ (www.multiracers.com).

Vous pouvez d’ailleurs répartir votre capital sur plusieurs trotteurs, une participation est de 4.000 € à 5.000 € pour un cheval prés à courir. L’intérêt est de se familiariser avec le monde du cheval de course avant de devenir propriétaire unique.

Gains pour un cheval nommé X, en fonction de l’importance de la part acquise, 8 victoires et 39 places pour des gains de 240.000 €.

PartPrix d’achatGain net d’impôts
5%
2.000 €
9.757 €
10%
4.000 €
19.513 €
20%
8.000 €
39.027 €
25%
10.000 €
48.784 €
50%
20.000 €
97.567 €

Fiscalité

Sur le plan fiscal, l’acquisition d’une ou plusieurs parts d’un cheval de course génère des gains non imposables, quelque soit leur montant, car vous appartenez à la catégorie des propriétaires non-intervenants

Infos complémentaires : www.france-galop.com ; www.didierbarlogis.fr

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

A consulter également

Prêt d'Union : investir de façon solidaire !

Investissement Forestier : Acheter une parcelle de forêt, ça vous branche ?

Investissement : faire naître des projets solidaires avec SPEAR

Placement solidaire : acheter des terres agricoles

Panneaux photovoltaiques, centrale solaire pour les particuliers

Rechercher

Newsletter

News

Fiscalité épargne solidaire

Articles préférés des lecteurs