Le bon sens pour son épargne
Accueil » Développement durable » Le bruit de la tondeuse, de quoi devenir chèvre !
Le bruit de la tondeuse, de quoi devenir chèvre !

Le bruit de la tondeuse, de quoi devenir chèvre !

Tondre votre pelouse ou nettoyer votre jardin à l’aide des animaux de la ferme, une grande tendance durable ...

D 6 septembre 2010     H 13:48     A FS     C 1 messages

94
0
0
0

Belle journée d’été, vous profitez de votre jardin en sirotant une eau gazeuse rondelle et là c’est de drame, le ronron de la tondeuse de votre voisin s’active pour une heure de tintamarre incessant, véritable sacrilège pour vos oreilles ! A bas les nuisances sonores, conseillez lui de se mettre au vert et à la page en adoptant un outil moderne, mobile et écologique, la tondeuse ruminante ...

Outre l’aspect acoustique, ces tondeuses à poils éliminent la corvée du ramassage d’herbe, vous gratifie d’un engrais naturel et évite l’incinération de nos déchets (double effet ecolo assuré !).

Gamme de tondeuses ruminantes étendues

- Les ânes :

La gamme des produits ruminants est complète, vous pouvez lui conseillez un âne, véritable terreur des jardin pour environ 390€ par mois, l’association Anestèrel propose la location de quadrupèdes aux particuliers, aux professionnels et aux communes. le tarif comprend le transport d’un couple aller-retour, l’installation de la clôture électrique, du bac d’eau, sur la parcelle de terre de votre choix.

- Les chèvres :

Autre alternative, la Formule 1 des espaces verts, la tondeuse caprine qui possède une grande capacité de débroussaillage des zones de ronces. Votre terrain se devra d’être bien clos car les chèvres sont avides de toutes les herbes, fleurs et plantes de nos jardins. Le concept nous vient des Etats-Unis ou la société "Rent-a-ruminent" propose des troupeaux de 50 à 200 chèvres pour brouter les espaces ou la nature à repris ses droits. Cette location est désormais disponible en France, notamment sur le site e-loue.com qui indique les différents particuliers ou professionnels proposant ce type de service dans tout l’hexagone. Le tarif est de 10 à 25€ par journée pour une chèvre ou un groupe de deux chèvres, une solution adaptée à nos petites surfaces.

- Les moutons :

Enfin, dernier ruminant en vogue, le champion du monde du broutage, le mouton. L’association Naturama propose à la location des équipes de 3 ovins pour un tarif de 400 à 800€ les 3 semaines.
A noter qu’un mouton doit disposer de 500 m2 minimum pour pouvoir gambader et s’épanouir pleinement.

Avec ces 3 solutions ecolos, la tondeuse mécanique de votre voisin n’a plus lieu d’être, le brouhaha se transformera prochainement en bêlements et braiments de joie. Les oiseaux chantent, la journée d’été se poursuit, vous pouvez dorénavant vous prélasser et compter les moutons pour vous endormir !

1 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

A consulter également

Développement durable : Urbasolar et Vivéris créent Solar Invest

Développement durable : Fonds mondial de reboisement !

Produits Bio : hausse de la consommation en France

Energie renouvelable : pédaler pour alimenter les générateurs d'un hôtel !

SterWen Consulting : les 7 questions essentielles pour une démarche Green IT

Rechercher

Newsletter

News

Fiscalité épargne solidaire

Articles préférés des lecteurs