Le bon sens pour son épargne
Accueil » Actualités » Richesse : les inégalités ne cessent de se creuser, 26 personnes ultra-riches (...)
Richesse : les inégalités ne cessent de se creuser, 26 personnes ultra-riches possèdent autant que la moitié de l'Humanité

Richesse : les inégalités ne cessent de se creuser, 26 personnes ultra-riches possèdent autant que la moitié de l’Humanité

C’est le marronnier journalistique de l’avant Forum économique mondiale de Davos. Bien que cette année 2019, ce forum sera surtout marqué par ses absents de renom : Trump, Macron, May ne venant pas, cela n’en restera pas moins de faire un point sur l’économie du monde, avec pas moins de 3.000 PDG. Comme l’an passé et les années précédentes, les médias se font l’écho de l’inégalité de la répartition des richesses, sur la base du rapport de l’Oxfam, publié en temps et en heure avant Davos. Avec le mouvement des Gilets Jaunes, cette information ravive les rancœurs en France. L’information choc serait que 8 milliardaires en France possédant autant que 30% des plus modestes. Une information déjà publiée en janvier 2017 ! Si la fortune de ces 8 personnes était redistribuée dans leur intégralité auprès des plus pauvres, le seraient-ils pour autant de façon durable ? La réponse est évidemment négative.

D 21 janvier 2019     H 19:54     A Denis Lapalus     C 0 messages

94
0
0
0

Avis sur Richesse : les inégalités ne cessent de se creuser, 26 personnes ultra-riches possèdent autant que la moitié de l’Humanité

Avis des lecteurs de Epargne Solidaire sur Richesse : les inégalités ne cessent de se creuser, 26 personnes ultra-riches possèdent autant que la moitié de l’Humanité

Dernier vote effectué :

Si la fortune des 26 personnes les plus riches de la planète était redistribuée...

La fortune cumulée des 26 personnes les plus riches de la planète est l’équivalent de ce possède la moitié de l’Humanité, soit quelques 3,8 milliards de personnes les plus pauvres. Si cette fortune était équitablement répartie, les plus pauvres ne le seraient pas moins pour autant. Ils auraient simplement le double de ce qu’ils ont actuellement, c’est à dire, toujours pas grand chose, aucune sortie franche de la misère. Ainsi, l’augmentation de la richesse des milliardaires, de +2.2 milliards par jour ne représente que 25 cents par personne à l’échelle de la planète. Une somme bien dérisoire. Et pourtant il faut nécessairement mieux répartir les richesses.

Le saviez-vous ? Le patrimoine financier moyen des Français en 2018 était de 44.095€ (hors immobilier). Si l’ensemble des richesses de la planète était uniformément répartie, le patrimoine de chacun serait de 54.869€.

Les inégalités sont criantes et réduire la pauvreté est l’enjeu. Laissons donc ces quelques riches dans leurs coins. Comment faire que notre société compte moins de pauvres ? Supprimer ces situations d’ultra-richesse ne changera rien. Mais sur ce point, les préconisations alternatives et concrètes sont nettement moins légion. Pour tous, la seule issue semble être la répartition de la richesse des plus riches. L’OxFam pointant l’évasion fiscale comme maux principal d’une telle disparité dans les répartitions des richesses.

Richesse des plus riches : +2,2 milliards par jour, ou 25 cents par personne ?

Point le plus grave. Dans le même temps, la richesse des plus pauvres a baissé de 11% selon l’Oxfam. La moitié de la population mondiale vit avec moins de 5 dollars et demi par jour explique Pauline Leclere, porte parole d’Oxfam France : "La France est le pays qui a connu la plus forte progression de millionnaires après les États-Unis l’an passé. Huit milliardaires dans l’hexagone possèdent à eux seuls autant que les 30% les plus pauvres." L’inégalité est criante, et pour l’association, ce choix est avant tout politique. D’autres médias contestent cette situation de plus en plus dégradée au fil des années.

De pauvres de plus en plus pauvres ? Des chiffres contestés

Selon le dernier rapport d’Oxfam, la moitié la plus pauvre de la population mondiale serait devenue encore plus pauvre en 2018 alors que les milliardaires se seraient enrichis. Des chiffres qui ne correspondent pas à la réalité, selon la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Si ce média allemand ne conteste pas l’enrichissement des plus riches, il critique celles concernant les plus pauvres. Sur ce sujet, tout dépend de la notion de pauvreté. La France compte 8,8 millions de pauvres, selon ses propres critères. Mais évidemment, cette notion de pauvreté est toute relative, un pauvre en France est un riche comparativement à la situation de pauvres dans d’autres pays plus défavorisés.

Augmentation de la richesse de +12% des ultra-riches en 2018 ?

D’un autre côté, il est surprenant de penser que ces ultra-riches se soient autant enrichis en 2018. Quand les places financières perdent, pour certaines, près de -10% en une seule année, la fortune de ces propriétaires de grandes sociétés voient leur fortune baisser de façon très sensible. Les variations financières de la fortune des plus riches peut baisser de plusieurs milliards par jour.

Historique des titres chocs sur la répartition inégale des richesses

  • En 2019, 8 milliardaires en France possèdent autant que 30% des plus pauvres
  • En 2018, les 1 % les plus riches ont empoché 82 % des richesses,
  • En 2017, 8 milliardaires en France possèdent autant que 30% des plus pauvres,
  • En 2016, 21 milliardaires possédaient autant que les 40% les plus pauvres de la population française en 2016.
  • En 2015, 1% du patrimoine des plus riches du monde a dépassé celui des 99% restants.

Qui sont ces 8 milliardaires ?

  1. Bill Gates (fondateur de Microsoft, dont le patrimoine est estimé à 75 milliards de dollars),
  1. Amancio Ortega (Inditex, maison mère de Zara),
  1. Warren Buffet (PDG et premier actionnaire de Berkshire Hathaway),
  1. Carlos Slim (magnat des télécoms latino-américains),
  1. Jeff Bezos (fondateur et PDG d’Amazon),
  1. Mark Zuckerberg (PDG et cofondateur de Facebook),
  1. Larry Ellison (cofondateur et PDG d’Oracle),
  1. Michael Bloomberg (fondateur et PDG de Bloomberg LP).

A consulter également

Épargne des Français en 2018, 14.06% de leurs revenus (T3), avec une fin d'année chahutée par la chute des indices boursiers

Finance solidaire : Aviva France obtient le label finance solidaire pour son fonds Aviva Impact Investing France

Encadrement des niches fiscales : 14 milliards d'euros, soit 4 fois plus que l'ISF, Darmanin veut une justice fiscale

PEA Jeunes / Loi Pacte : Les Sénateurs lui donne un p'tit coup de jeune supplémentaire en réduisant son plafond

Les épargnants de nouveau exclus de la gouvernance de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF)

Rechercher

Newsletter

News

Fiscalité épargne solidaire

Articles préférés des lecteurs