Plafonds 2018 d’abondement et d’attribution en épargne salariale

L’abondement de l’employeur sur les PEE ou PERCO ne peut excéder 300% de la contribution personnelle du salarié. Le montant maximal d’attribution est tout comme l’abondement soumis également au plafond d’un pourcentage du PASS, selon les produits d’épargne salariale.

Publié le  à 0 h 0

Nouveau plafond de la sécurité sociale 2018

Une augmentation du PASS de 1,28%. L’arrêté du 5 décembre 2017 portant fixation du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS) pour 2018, a été publié au Journal officiel du 9 décembre 2017. Pour 2018, le PASS est fixé à 39 732 €, soit une augmentation de 1,28% par rapport à 2017.

Les plafonds concernant les dispositifs d’é[a[pargne salariale]a] sont les suivants :

  • Plafond annuel : 39 732 euros
  • Plafond trimestriel : 9 933 euros
  • Plafond mensuel : 3 311 euros
  • Plafond hebdomadaire : 764 euros
  • Plafond journalier : 182 euros
  • Plafond horaire : 25 euros

Plafonds d’abondement épargne salariale

Abondement pee / [a[PEI]a] / PEG (8% du PASS) : 3 178,56 € et ne peut excéder le triple de la contribution du salarié au plan.

  • Abondement sur les fonds d’actionnariat (8% du PASS + 80%) : 5 721,40 €
  • Abondement perco / [a[PERCOI]a] / PERCOG (plafond 16% du PASS) : 6 357,12 €, et ne peut excéder le triple de la contribution du salarié au plan.
  • Versement d’amorçage et/ou versements périodiques de l’entreprise sur le PERCO (2% du PASS) : 794,64 €

Plafonds individuels d’attribution par salarié

  • Intéressement (50% du PASS) : 19 866 €
  • participation (75% du PASS) : 29 799 €

Plafond collectif de participation aux résultats de l’entreprise

Le salaire maximal servant d’assiette au calcul des droits est plafonné à 4 PASS soit 158 928 €.

Rappel : le plafond de Sécurité Sociale à retenir est celui en vigueur lors de l’exercice au titre duquel l’intéressement ou la participation se rapporte.
Par exemple : si l’exercice de calcul est clos au 31/12/2017, le plafond de référence sera celui de l’année 2017. Dans les entreprises dont l’exercice ne correspond pas à l’année civile, on retient la somme des plafonds mensuels applicables.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également