Livret A / LDDS : décollecte importante durant le mois d’octobre 2021, -3.4 milliards d’euros

D’après les indicateurs publiés par la CDC, pour le mois d’octobre 2021, les épargnants ont puisé dans leur épargne de précaution. Les retraits sont supérieurs aux versements de 3,4 milliards d’euros pour l’ensemble Livret A et LDDS.

Publié le

Livret A et Livret de développement durable et solidaire (LDDS)

La CDC (Caisse des Dépôts et Consignations), en charge de la gestion du livret A et du LDDS indique tous les mois les encours des livret A et LDDS. La collecte du Livret A et du Livret de Développement Durable et Solidaire au titre du mois d’octobre 2021 est négative avec -3,40 milliards d’euros pour l’ensemble des réseaux. Sur les dix premiers mois de l’année, elle s’élève en cumulé à +20,64 milliards d’euros. L’encours total sur les deux produits atteint 468,9 milliards d’euros à fin octobre 2021.

Les raisons d’une telle décollecte ?

La période. La fin d’année est source de nombreuses dépenses (festivités, cadeaux...). Toutefois, en scrutant les années précédentes, la décollecte n’est pas toujours aussi forte en octobre, loin de là. L’inflation peut évidemment être une raison également, l’épargne de précaution servant justement à faire face aux dépenses courantes. Mais la faiblesse du taux du livret A, face à l’inflation, peut également inciter nombre d’épargnants à opter pour d’autres placements. Le PER, certes davantage favorable aux épargnants imposés sur les revenus, peut également être une destination des arbitrages effectués.

Livret A : une hausse de taux prévue en février 2022

Le taux du livret A sera revu à la hausse au 1er février 2022. Mais la formule de calcul du taux théorique du livret A est désormais déterminé par la demi-somme entre la moyenne semestrielle du Taux ESTER et la moyenne semestrielle de l’inflation (en rythme annuel, hors tabac). Autant dire que l’inflation n’influence pas tellement le taux du livret A. Toutefois, le taux de l’inflation étant en forte hausse ces derniers mois, sa moyenne devrait tout de même pousser le taux du livret A vers le haut.

Calcul du taux du livret A, effectué le 24/11/2021
Données financières utilisées pour les calculs (formule de calcul du taux du livret applicable depuis le 01/02/2020)
Moyenne semestrielle du taux €STER (ex EONIA)
Moyenne semestrielle du taux d’inflation en rythme annuel (Hors tabac)
Taux théorique futur du livret A
Date du prochain calcul officiel
Taux futur livret A (calculé au 24/11/2021)

Quel taux espérer au 1er février 2022 ?

À ce jour, l’application de la formule de calcul du taux du livret A indique un taux de 0.7% à fin novembre. Mais avec les hausses récentes, la moyenne semestrielle de l’inflation en rythme annuel va progresser. Les plus optimistes pourront miser sur un 1.25% au 1er février 2022, les plus pessimistes pour un 0.75%. De notre côté, nous misons sur un taux du livret A à 1% au 1er février 2022, avec un coup de pouce du gouvernement.

Comment placer à meilleur compte que sur le livret A ?

Les placements épargne proposant un rendement supérieur au livret A, sans risque, ne sont pas légion. Surtout ne succombez aux nombreuses arnaques vous promettant de meilleurs rendements que le livret A, sur la base de livrets, à des taux totalement irrationnels (livret dynamique, livret de 4% jusqu’à 8% !). Ce sont des arnaques. Les seuls placements pouvant battre actuellement le livret A sont :

À quoi servent véritablement les milliards d’euros d’encours du livret A ?

Où va l’argent déposé sur le livret A ? Les préjugés concernant le livret A sont nombreux. Beaucoup pensent encore que le livret A sert essentiellement au financement des logements sociaux. C’est inexact. Le livret A bénéficiant en premier lieu aux banques, à leur activité de crédits à destination des entreprises. Le livret A est un bon plan pour les banques, contrairement aux idées reçues.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également