Le bon sens pour son épargne
Accueil » Actualités » La finance utile, un thème porteur pour les Français
La finance utile, un thème porteur pour les Français

La finance utile, un thème porteur pour les Français

La finance utile, c’est-à-dire les investissements conciliant performance financière et impacts positifs sur la société ou l’environnement, reste mal connue des Français, qui sont toutefois une majorité à trouver le thème porteur, selon un sondage publié mardi.

D 13 mars 2018     H 10:24     A FranceTransactions.com (avec AFP)     C 0 messages

94
0
0
0

Avis sur La finance utile, un thème porteur pour les Français

Avis des lecteurs de Epargne Solidaire sur La finance utile, un thème porteur pour les Français

Dernier vote effectué :

La finance utile, un thème porteur pour les Français

Pour un cinquième des personnes interrogées , l’expression "finance utile" n’évoque rien, tandis qu’ils ne sont que 8% à la faire rimer avec l’idée d’un retour sur investissement, selon cette étude réalisée par Patrimonia, la convention annuelle des professionnels du patrimoine, en partenariat avec Sycomore Asset Management.

32% des sondés ignoraient qu’il était possible de choisir des produits d’épargne utile.

En revanche, 4 Français sur 5 pourraient s’y intéresser ou s’y intéressent déjà, et ils privilégieraient alors un investissement profitant à l’environnement (à 71%). 65% d’entre eux aimeraient aussi soutenir leur propre entreprise, et 63% la société française dans son ensemble.

A l’inverse, 31% d’entre eux estiment que le secteur de la banque et de l’assurance incarne le moins bien l’investissement utile.

Une majorité des personnes interrogées (53%) considère que leurs choix de placements futurs pourraient être influencés par le thème de la finance utile.

Plus globalement, presque deux tiers (63%) des sondés disent faire des économies d’abord pour se couvrir en cas de coup dur, bien avant de préparer leur retraite (27%).

Ils privilégient les produits financiers peu risqués : si 80% ont un livret (de type livret A ou livret jeune), ils sont beaucoup moins nombreux à détenir un plan d’épargne en actions (18%).

Cette étude a été réalisée du 26 janvier au 5 février auprès d’un échantillon représentatif de 1.000 personnes âgées de plus de 18 ans et résidant en France, interrogées en ligne sur système CAWI (computer assistance for web interview).

A consulter également

Zesto : RCI Bank fait gagner ses clients épargnants, grand jeu de noël du 29 novembre au 12 décembre 2018

Impôts et cotisations : la France, de loin la championne d'Europe en 2017, +20% que la moyenne européenne

Sortie anticipée de PEA (avant 5 ans) : le PFU sera applicable sur les plus-values

Le #BlackFriday porte bien son nom, près de 400 millions d'euros d'arnaques réalisées en un seul jour

Des coupons convertibles en Bitcoin ou Ethereum en vente dans les bureaux de tabac au 1er janvier 2019

Rechercher

Newsletter

News

Fiscalité épargne solidaire

Articles préférés des lecteurs