Grenelle de la Mer, un océan de solidarité

Grenelle de la Mer, ce rendez-vous aura permis de fixer de grandes étapes pour le respect de l’eco-système ...

Publié le

Grenelle MerGrenelle de la Mer, rejet urbain zéro pour 2030

Le grenelle de la mer s’est achevé Mercredi 15 juillet sur une table ronde abordant les relations interdépendantes de la mer et la terre. En effet nos océans regorgent de déchets à la dérive mettant en danger l’éco-système marin comme l’a indiqué le ministre de l’écologie Alain Borloo.

D’ici 2030, l’Etat s’est engagé à ce qu’il n’y est plus de rejet urbain en mer. Un gros chantier sera donc mis en place pour assainir les cours d’eau les plus pollués et réduire les déchets flottants en drainant notamment les ports et estuaires pour ainsi éviter le déversement de 70 millions de tonnes de détritus par an dans l’Atlantique.

Grenelle MerGrenelle de la Mer, respect des eaux

Le texte fixe de plus, une réduction de 40 % des rejets de nitrate et de phosphate dans les zones vulnérables. Une procédure obligatoire de directive Européenne qui impose à la France un bon état écologique de ses eaux en 2015.

Au total le Grenelle de la mer aura fait naître plusieurs projets solidaire et responsables, des comités opérationnels se réuniront à l’automne pour décider de leur mise en œuvre avec l’expertise de scientifiques et des pêcheurs qualifiés de « sentinelles de la mer » par Mr Borloo.

agence développement durableécologie socialeenvironnementEco-citoyen

Avis

Messages

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également