ISR : Valeur refuge de la Finance ?

Une étude de Novethic sur le marché de l’ISR en France en 2009 présente des évolutions notables. L’Investissement Socialement Responsable progresse en pleine crise, l’ISR, une valeur refuge ?

Publié le

ISRISR : Chiffres 2009

La Filiale de la Caisse des Dépôts, Novethic, a présenté jeudi dernier, les résultats de son enquête annuelle sur le marché français de l’ISR. Au global le marché représente une collecte de 29,9 milliards d’euros entre 2007 et 2008 soit une hausse de 37 %. Le statut de valeur refuge de la Finance solidaire se conforte dans le cadre d’une crise bien présente.

ISRISR, 3 constats majeurs

- Gestion dédiée en vogue :

La gestion dédiée devance la gestion collective (55% contre 45%) avec 16,4 milliards d’euros d’encours. Ce basculement s’explique par la volonté des investisseurs institutionnels de s’approprier l’ISR. Ils favorisent donc le « sur mesure » au travers d’une gestion déléguée (+39%) ou interne (+119%).

- Domination des investisseurs institutionnels

Les chiffres 2008 montrent une domination écrasante des investisseurs institutionnels (les banques, compagnies d’assurance, caisses de retraite, fonds communs de placement ou SICAV) représentant 75% du marché avec 22,5 milliards d’euros d’encours ISR, la clientèle institutionnelle est en hausse de 54%.

- Hausse des produits à taux :

Novethic fait état d’un glissement du marché vers les produits de taux. Les obligations, affichant une croissance de 50%, et le monétaire, ayant plus que quadruplé en un an, représentent conjointement deux tiers des encours à fin 2008. La montée en puissance des produits de taux soulève de nouvelles questions pour l’ISR, l’organisme s’interroge sur la notation politique de responsabilité sociale et environnementale d’acteurs autres que les entreprises et les modes de gestion ISR qui leur sont propres.

ISRISR, épargne salariale

Pour conclure, les résultats de l’étude montre que l’ épargne salariale ISR n’est pas orienté sur le trend du marché de l’épargne salariale globale. Entre 2007 et 2008, l’épargne salariale ISR se développe significativement en passant de 2,5 à 3,3 milliards d’euros (+31%). Il représente désormais 8% du total de l’épargne salariale.

Source : CP Novethic, novethic.fr

Finance solidaireNovethicépargne solidairefond développement durable

Avis

Messages

  • Il est clair qu’il faudra bien un jour changer ce monde de la finance, où la recherche de profits avant tout conduit aux dérives que l’on a subies. De mon côté je fais attention maintenant, et si tout le monde le fait, on fera changer les choses, ne pas attendre que le monde change, c’est à nous de la changer
    ps : et je ne suis pas un révolutionnaire :)

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également