Finansol : la finance solidaire ne connait pas la crise !

Finansol dévoile son baromètre 2011-2012 de l’épargne solidaire, le secteur affiche une progression de son encours de 15.1% mais surtout une véritable plus-value sociale...

Publié le

Finansol : de la première pierre à aujourd’hui, la finance solidaire affiche une progression remarquable

Fervente défenseur de la finance solidaire, Finansol fête cette année ses 10 ans de baromètre. L’association évoque dans son dernier bilan 2011-2012 un travail acharné qui porte ses fruits. En effet, les premières pierres de cette finance plus humaine étaient posées il y a 20 ans, le segment connait depuis une progression exceptionnelle.

A l’image de cette gamme de placements désormais étendue du contrat d’assurance-vie aux [a[livrets d’épargne]a] en passant par les fonds communs de placement souscrits via l’épargne salariale ou l’investissement direct au capital des entreprises solidaires.

A ses débuts Finansol labellisait 33 produits, aujourd’hui, l’établissement en certifie 128. Et pour cause, l’épargne bancaire solidaire est aujourd’hui disponible dans tous les réseaux bancaires (livrets épargne ou opcvm), les fonds solidaires sont obligatoires au sein de l’épargne salariale, par ailleurs de nouveaux produits font leur percée comme notamment le micro-prêt.

Epargne solidaire : encours de +15.1% en 2011

Dans une situation de crise évidente, l’épargne solidaire tire son épingle du jeu et affiche une progression de 15.1%, soit un encours de 3,55 milliards
d’€. Finansol indique que cette évolution est homogène que ce soit en épargne bancaire, épargne salariale, ou investissement direct dans le capital des entreprises solidaires.

© stock.adobe.com

En dix ans, les encours d’épargne solidaire ont été multipliés par 12 et le financement solidaire a été multiplié par 8 avec un taux de croissance moyen et régulier de 30 %. Autre victoire, la notoriété de la finance solidaire permet aujourd’hui d’installer sérieusement ce mode d’épargne et de financement, dans les grands débats de société.

Epargne solidaire : le vrai gain, la plus value sociale

© stock.adobe.com

Placer sur un produit d’épargne solidaire c’est profiter d’une rémunération qui n’a pas à pâlir des placements financiers classiques, mais c’est surtout engendrer une plus-value sociale. Sur dix ans, les effets bénéfiques de l’épargne solidaire sont remarquables :

- Les épargnants ont permis de verser plus de 41 millions
d’€ de dons aux associations. (6.05 millions d’€ en 2011).

- 82 700 entreprises se sont développées grâce à la finance solidaire, soit la création d’environ 201 000 emplois.

- La puissance énergétique financée grâce à l’épargne solidaire s’élève à 3 600 kilowatts, ce qui correspond à l’énergie consommée par environ mille foyers pendant un an.

- L’épargne solidaire a permis de loger 33 500 personnes.

Epargne SolidaireFinance solidairePlacer autrementLivret EpargneFinansol

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également