Le bon sens pour son épargne
Accueil » Actualités » Impôts : suppression de la pénalité de 15€ lors d’un paiement effectué par (...)
Impôts : suppression de la pénalité de 15€ lors d'un paiement effectué par chèque

Impôts : suppression de la pénalité de 15€ lors d’un paiement effectué par chèque

Gérald Darmanin a annoncé, le vendredi 7 décembre 2018, la suppression des pénalités de 15 euros minimum appliquées en cas de paiement des impôts par chèque.

D 7 décembre 2018     H 11:28     A Denis Lapalus     C 0 messages

94
0
0
0

Avis sur Impôts : suppression de la pénalité de 15€ lors d’un paiement effectué par chèque

Avis des lecteurs de Epargne Solidaire sur Impôts : suppression de la pénalité de 15€ lors d’un paiement effectué par chèque

Dernier vote effectué :

Gérald Darmanin annonce la suppression des pénalités de 15 euros minimum en cas de paiement des impôts par chèque

Lorsqu’un contribuable ne paye pas ses impôts par un moyen prévu par la loi (par exemple un paiement par chèque pour un montant supérieur à 1 000 €), il est prévu, en application d’une disposition adoptée dans la loi de finances pour 2016, qu’il reçoive une lettre de relance comportant une pénalité de 0,2 % avec un minimum de 15 €.

Le Ministre de l’Action et des Comptes publics a demandé à l’administration fiscale de ne pas poursuivre les contribuables récemment concernés, à l’occasion du paiement de la taxe foncière. Ils n’auront pas à payer cette pénalité qui sera remise sans démarche de leur part.

« Nous encourageons au paiement dématérialisé des impôts mais aucune pénalité ne sera appliquée à ceux qui paient par chèque, et j’ai demandé à l’administration fiscale de rembourser tous ceux à qui une pénalité a été appliquée récemment lors du paiement de la taxe foncière. Le rôle de l’administration est d’abord d’accompagner les usagers, pas de les sanctionner », a déclaré Gérald Darmanin.

A consulter également

Heures supplémentaires défiscalisées et hors charges sociales : salariés et fonctionnaires concernés

Évasion fiscale : représentants des banques et grandes entreprises convoqués à l'Élysées

SMIC : 100 euros nets de plus par mois, au plus tard en avril 2019, sans charges supplémentaires pour les entreprises

Évasion fiscale : représentants des banques et grandes entreprises convoquées à l'Élysées

Suppression de la CSG 2019, Heures supp., +6% sur le SMIC, : les 3 mesures concrètes annoncées par Emmanuel Macron

Rechercher

Newsletter

News

Fiscalité épargne solidaire

Articles préférés des lecteurs