Accueil » Actualités » Suppression de la taxe d’habitation : pas de nouvel impôt palliatif à (...)
Suppression de la taxe d'habitation : pas de nouvel impôt palliatif à l'horizon 2020, la taxe foncière existe déjà

Suppression de la taxe d’habitation : pas de nouvel impôt palliatif à l’horizon 2020, la taxe foncière existe déjà

Personne n’est dupe. La suppression d’une source importante de financement des communes ne pouvait être effectuée sans contrepartie. Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, avait évoqué un nouvel impôt plus juste qui devrait le jour, à l’horizon 2020. Mais Bruno Le Maire a coupé court ce matin à toute spéculation : pas de nouvel impôt durant le quinquennat. La taxe foncière a donc de beaux jours devant elle...

D 12 janvier 2018     H 14:17     A Denis Lapalus     C 0 messages

94
0
0
0

Avis sur Suppression de la taxe d’habitation : pas de nouvel impôt palliatif à l’horizon 2020, la taxe foncière existe déjà

Avis des lecteurs de Epargne Solidaire sur Suppression de la taxe d’habitation : pas de nouvel impôt palliatif à l’horizon 2020, la taxe foncière existe déjà

Dernier vote effectué :

Bruno Le Maire a affirmé qu’il n’y aura pas de nouvel impôt durant le quinquennat, mettant ainsi fin aux spéculations sur la création d’un nouvel impôt "plus juste". Par plus juste, l’on peut comprendre que les plus riches paient le plus, et les moins aisés soient exonérés.

Les Français ont l’habitude des tour de passe-passe fiscaux

Les exemples sont légions. La bonne nouvelle de la suppression d’une taxe est généralement de courte durée (à l’instar de l’ISF et l’IFI). Un nouvel impôt sous un autre nom voit le jour. La suppression de la taxe d’habitation, un "impôt injuste", selon les termes d’Emmanuel Macron devrait être totalement supprimé à partir de 2020. Si aucun nouvel impôt immobilier ne sera levé, le financement des localités doit être assuré. La taxe foncière semble être un levier idéal, allant dans le même sens que ce nouvel impôt IFI.

La taxe foncière attendue en forte hausse

Dans la même idée que la mise en place de l’IFI (Impôt sur Fortune Immobilière), la tentation de prélever davantage via la taxe foncière semblait logique. Le gouvernement s’attaquant à la rente immobilière, hausser le niveau des taxes foncières aurait pu agir dans le même sens. Mais la refonte de la taxe foncière, sur la base de la remise à jour des valeurs locatives des biens (non effectuée depuis 1970 !) va déjà donner un sérieux coup de boost à cette taxe. La hausse récente des taxes foncières est déjà très élevée.

Un nouvel impôt plus juste dès 2020, la taxe foncière ?

Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a annoncé le 11 janvier 2018 que la taxe d’habitation, qui devrait être supprimée pour tous à l’horizon 2020, sera remplacée par un nouvel "impôt plus juste". En fin de journée, la ministre s’est quelque peu ravisée, en affirmant que la fiscalité locale serait repensée. Ce matin Bruno Le Maire a annoncé qu’il n’y aurait pas de nouvel impôt. La notion d’un impôt juste reste toutefois bien relative.

"Il faut parler de réforme fiscale et d’impôt plus juste", a déclaré jeudi Jacqueline Gourault lors de l’émission "Questions d’info" LCP-franceinfo-Le Monde-AFP. La disparition de la taxe d’habitation étant prévue sur trois ans, "il y aura bien évidemment besoin de ressources pour les collectivités locales", a-t-elle précisé.

A consulter également

Le taux d'épargne net des Français (crédits déduits) reste stable à 4.60% de leurs revenus à fin 2017

L'inflation se maintient à +1.60% en rythme annuel au mois d'avril

Comparer le rendement des SCPI à celui du livret A tient du non-sens absolu !

PACTE : La suppression de l'obligation de sortie en rente viagère sur les produits d'épargne retraite (PERP, Madelin) réjouit également l'AFER

Epargne retraite, loi PACTE : les mesures détaillées par Bruno Le Maire

Rechercher

Newsletter

News

Fiscalité épargne solidaire

Articles préférés des lecteurs