Accueil » Actualités » Sécurité Sociale : notre grand malade va mieux, mais n’est pas encore (...)
Sécurité Sociale : notre grand malade va mieux, mais n'est pas encore guéri

Sécurité Sociale : notre grand malade va mieux, mais n’est pas encore guéri

Toujours dans le rouge, mais de moins en moins de fièvre pour le déficit de la Sécu ! Restons positifs. Le grand malade va mieux, mais n’est pas encore guéri. Le gouvernement a communiqué ce jour les chiffres officiels des déficits de l’Etat.

D 24 mars 2017     H 15:16     A FranceTransactions.com     C 0 messages

94
0
0
0

Avis sur Sécurité Sociale : notre grand malade va mieux, mais n’est pas encore guéri

Avis des lecteurs de Epargne Solidaire sur Sécurité Sociale : notre grand malade va mieux, mais n’est pas encore guéri

Dernier vote effectué :

Le gouvernement a communiqué les différents chiffres des déficits de l’Etat. Une présentation pour le moins orientée vers le positivisme. C’est l’heure du bilan. Ce communiqué est en pièce jointe, c’est assez troublant du reste de voir du positif alors que les déficits de l’Etat continuent de croître, certes, de moins en moins vite.

La vraie bonne nouvelle, elle est du côté de la Sécu. Elle va mieux. La situation continue de s’améliorer. Le déficit de la sécurité sociale a été divisé par plus de deux depuis 2011.

  • Le solde de la sécurité sociale (régime général + FSV) s’améliore de 3Md€ en 2016 ;
  • A -7,8Md€, le déficit de la sécurité sociale est désormais à son plus faible niveau depuis 2002 ;
  • Le déficit a été divisé par plus de 2,5 depuis 2011, où il s’établissait à -20,9Md€ ;
  • Les comptes de toutes les branches s’améliorent, et la branche retraite est excédentaire de plusieurs centaines de millions en 2016 ;

Ces résultats viennent amplifier le mouvement global de désendettement de la sécurité sociale. En 2016, la dette de la sécurité sociale (CADES + ACOSS) sera ainsi inférieure à son niveau de 2012.

Les dépenses ont été maîtrisées

  • Les charges progressent plus lentement qu’anticipé en 2016
  • L’ONDAM 2016 a été tenu, comme chaque année depuis le début de quinquennat. A 1,8% de progression, il s’agit pourtant du plus faible taux d’évolution des dépenses d’assurance maladie depuis presque 20 ans.

A consulter également

L'entraide financière en famille ne cesse de progresser, entre peur de l'avenir et refuge affectif

Taxation des revenus : de Macron ou Le Pen, qui promet le plus de réduction d'impôt ?

Dénonciation de fraudes fiscales : le Fisc peut maintenant rétribuer ses indics !

Fiscalité de l'épargne et des placements : comparatif Macron vs Le Pen

Aide gratuite à votre déclaration d'impôt : du 15 au 23 mai auprès des experts-comptables

Rechercher

Newsletter

News

Fiscalité épargne solidaire

Articles préférés des lecteurs