Accueil » Actualités » Prélèvement à la source : report au 1er janvier 2019
Prélèvement à la source : report au 1er janvier 2019

Prélèvement à la source : report au 1er janvier 2019

Sans surprise, annoncé lors de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, le report de la mise en place du prélèvement à la source d’une année est effectif. Le prélèvement à la source ne sera donc appliqué qu’à partir du 1er janvier 2019.

D 8 juin 2017     H 06:01     A Denis Lapalus     C 0 messages

94
0
0
0

Avis sur Prélèvement à la source : report au 1er janvier 2019

Avis des lecteurs de Epargne Solidaire sur Prélèvement à la source : report au 1er janvier 2019

Dernier vote effectué :

Le Premier ministre Edouard Philippe a précisé au "Parisien" que le dispositif sera d’abord testé auprès "d’entreprises volontaires", afin de réaliser un audit. Une communication par voie de presse pour le moins surprenante. Cette attitude peut surprendre quelque peu au-delà de la forme, sur le fond. Cela voudrait dire que la mise en oeuvre du prélèvement à la source aurait été effectuée sans aucun test ? Non.

Année fiscale blanche reportée en 2018 !

La première conséquence pour les contribuables est que l’année fiscale blanche tant attendue est reportée d’une année. Ce sera donc 2018, sauf si l’audit révèle que ce dispositif n’est pas bien rodé.

Avoir la certitude que tout se passe bien ?

"S’agissant de l’argent des Français et des recettes de l’Etat, je ne veux pas m’engager dans cette réforme sans avoir la certitude que, techniquement, tout se passera bien" explique Edouard Philippe. "On va utiliser l’année qui vient pour garantir que le dispositif sera opérationnel et simple pour les employeurs et notamment pour les petites entreprises".

Le choc psychologique de la baisse de salaire sur la feuille de paie ou l’absence de visibilité de la baisse des cotisations sociales en ligne de mire ?

[a[Emmanuel Macron]a] s’inquiétait du choc psychologique qu’allaient subir les Français, en voyant leur salaire baisser sur leurs feuilles de paie. Les opposants au Président de la République pensent plutôt que ce report du prélèvement à la source est une stratégie afin de voir prendre conscience de la baisse des cotisations sociales sur les feuilles de paie des salariés. Un geste du gouvernement qui serait passé totalement inaperçu en cas de mise en place du prélèvement à la source cette année.

Epargne retraite 2017 : vous pouvez donc cotiser !

Comme l’année fiscale blanche n’est au final, pour le moment, qu’en 2018, les contribuables peuvent donc cotiser sur les placements épargne retraite, tout en bénificiant des réductions d’impôts. Le souci sera de nouveau sur la table l’an prochain.

Indépendants, TNS et professions libérales : une année de préparation pour rien !

Les non salariés sont eux bien moins satisfaits de ces changements de dernière minute. S’ils peuvent moduler leurs revenus en fonction des années, ils doivent impérativement anticiper. Et nous sommes déjà au mois de juin, il convient donc de revoir ses plans afin d’optimiser l’année fiscale blanche de 2018. N’oubliez pas que le plafond de revenus pour 2018, avant déclenchement de l’impôt, sera égal à la moyenne de vos deux dernières années de revenus. A bon entendeur...

A consulter également

Placements atypiques (diamant, vin, photovoltaïque, etc.) : sans numéro AMF, passez votre chemin !

ING Direct offre 80€ à ses nouveaux clients, avec une épargne à 2%, jusqu'au 18 janvier 2018

Livret épargne DISTINGO : Nouveau taux boosté de 3.20% brut avec 40€ offerts en bienvenue

Assurance-vie / UC Progressio : la Banque Postale condamnée à 5 millions d'euros d'amendes par l'ACPR

Epargne solidaire : près d'un million d'épargnants séduits, des encours en hausse de plus de +15%

Rechercher

Newsletter

News

Fiscalité épargne solidaire

Articles préférés des lecteurs