Accueil » Actualités » La finance utile, un thème porteur pour les Français
La finance utile, un thème porteur pour les Français

La finance utile, un thème porteur pour les Français

La finance utile, c’est-à-dire les investissements conciliant performance financière et impacts positifs sur la société ou l’environnement, reste mal connue des Français, qui sont toutefois une majorité à trouver le thème porteur, selon un sondage publié mardi.

D 13 mars 2018     H 10:24     A FranceTransactions.com (avec AFP)     C 0 messages

94
0
0
0

Avis sur La finance utile, un thème porteur pour les Français

Avis des lecteurs de Epargne Solidaire sur La finance utile, un thème porteur pour les Français

Dernier vote effectué :

La finance utile, un thème porteur pour les Français

Pour un cinquième des personnes interrogées , l’expression "finance utile" n’évoque rien, tandis qu’ils ne sont que 8% à la faire rimer avec l’idée d’un retour sur investissement, selon cette étude réalisée par Patrimonia, la convention annuelle des professionnels du patrimoine, en partenariat avec Sycomore Asset Management.

32% des sondés ignoraient qu’il était possible de choisir des produits d’épargne utile.

En revanche, 4 Français sur 5 pourraient s’y intéresser ou s’y intéressent déjà, et ils privilégieraient alors un investissement profitant à l’environnement (à 71%). 65% d’entre eux aimeraient aussi soutenir leur propre entreprise, et 63% la société française dans son ensemble.

A l’inverse, 31% d’entre eux estiment que le secteur de la banque et de l’assurance incarne le moins bien l’investissement utile.

Une majorité des personnes interrogées (53%) considère que leurs choix de placements futurs pourraient être influencés par le thème de la finance utile.

Plus globalement, presque deux tiers (63%) des sondés disent faire des économies d’abord pour se couvrir en cas de coup dur, bien avant de préparer leur retraite (27%).

Ils privilégient les produits financiers peu risqués : si 80% ont un livret (de type livret A ou livret jeune), ils sont beaucoup moins nombreux à détenir un plan d’épargne en actions (18%).

Cette étude a été réalisée du 26 janvier au 5 février auprès d’un échantillon représentatif de 1.000 personnes âgées de plus de 18 ans et résidant en France, interrogées en ligne sur système CAWI (computer assistance for web interview).

A consulter également

Algorithme de la taxe d'habitation : pour tout comprendre facilement, enfin presque...

La croissance du deuxième trimestre confirmée à 0,2% (Insee)

Taxe foncière 2018 : date limite de paiement fixée au 15 octobre 2018

Pauvreté : 32% des seniors sans emploi ni retraite vivent sous le seuil de pauvreté en France

Taux de 3.10% sur le livret épargne DISTINGO de PSA Banque et 40€ offerts, à saisir avant le 30 octobre 2018

Rechercher

Newsletter

News

Fiscalité épargne solidaire

Articles préférés des lecteurs