Accueil » Actualités » Inflation annuelle : ralentissement à +1.10% sur mars 2017, mais nette (...)
Inflation annuelle : ralentissement à +1.10% sur mars 2017, mais nette hausse mensuelle à +0.60%

Inflation annuelle : ralentissement à +1.10% sur mars 2017, mais nette hausse mensuelle à +0.60%

Selon les chiffres provisoires publiés par l’INSEE ce matin, sur un mois, les prix à la consommation accéléreraient nettement : +0,6 % après +0,1 % le mois précédent. Sur un an, les prix à la consommation ralentiraient de nouveau légèrement (+1,1 % en mars 2017 après +1,3 % en janvier et +1,2 % en février).

D 31 mars 2017     H 09:23     A FranceTransactions.com     C 0 messages

94
0
0
0

Avis sur Inflation annuelle : ralentissement à +1.10% sur mars 2017, mais nette hausse mensuelle à +0.60%

Avis des lecteurs de Epargne Solidaire sur Inflation annuelle : ralentissement à +1.10% sur mars 2017, mais nette hausse mensuelle à +0.60%

Dernier vote effectué :

Indice des prix à la consommation - résultats provisoires (IPC) - mars 2017

Sur un an, les prix à la consommation ralentiraient de nouveau légèrement (+1,1 % en mars 2017 après +1,3 % en janvier et +1,2 % en février), selon l’estimation provisoire réalisée en fin de mois. Ce faible ralentissement résulterait de celui des prix des services et de l’énergie, ainsi que d’une nette décélération des prix des produits frais. Ces évolutions seraient en grande partie compensées par une moindre baisse des prix des produits manufacturés et par une accélération des prix du tabac.

Sur un an, les prix à la consommation ralentiraient de nouveau légèrement (+1,1 % en mars 2017 après +1,3 % en janvier et +1,2 % en février), selon l’estimation provisoire réalisée en fin de mois. Ce faible ralentissement résulterait de celui des prix des services et de l’énergie, ainsi que d’une nette décélération des prix des produits frais. Ces évolutions seraient en grande partie compensées par une moindre baisse des prix des produits manufacturés et par une accélération des prix du tabac.

Sur un mois, les prix à la consommation accéléreraient nettement : +0,6 % après +0,1 % le mois précédent. Cette hausse plus marquée proviendrait d’un rebond du prix des produits manufacturés après la fin des soldes d’hiver et d’une nouvelle hausse des prix du tabac. En revanche, les prix de l’alimentation se replieraient du fait des produits frais. De même, les prix de l’énergie reculeraient du fait d’un repli des prix des produits pétroliers. Enfin, les prix des services ralentiraient.

Sur un an, l’indice des prix à la consommation harmonisé augmenterait de 1,4 %, comme le mois précédent. Sur un mois, il accélérerait nettement à +0,7 % après +0,2 % en février.

A consulter également

L'entraide financière en famille ne cesse de progresser, entre peur de l'avenir et refuge affectif

Taxation des revenus : de Macron ou Le Pen, qui promet le plus de réduction d'impôt ?

Dénonciation de fraudes fiscales : le Fisc peut maintenant rétribuer ses indics !

Fiscalité de l'épargne et des placements : comparatif Macron vs Le Pen

Aide gratuite à votre déclaration d'impôt : du 15 au 23 mai auprès des experts-comptables

Rechercher

Newsletter

News

Fiscalité épargne solidaire

Articles préférés des lecteurs