Accueil » Actualités » Indemnité compensatrice de la CSG pour les fonctionnaires non versée en (...)
Indemnité compensatrice de la CSG pour les fonctionnaires non versée en janvier : un loupé informatique

Indemnité compensatrice de la CSG pour les fonctionnaires non versée en janvier : un loupé informatique

Mauvaise surprise pour plusieurs centaines de milliers de fonctionnaires et agents de la Fonction Publique sur leur feuille de paie du mois de janvier : l’indemnité compensatrice prévue pour la hausse de la CSG n’a pas été versée. Un bug informatique selon le gouvernement. Rien de grave.

D 18 février 2018     H 06:43     A Denis Lapalus     C 0 messages

94
0
0
0

Avis sur Indemnité compensatrice de la CSG pour les fonctionnaires non versée en janvier : un loupé informatique

Avis des lecteurs de Epargne Solidaire sur Indemnité compensatrice de la CSG pour les fonctionnaires non versée en janvier : un loupé informatique

Dernier vote effectué :

La compensation promise n’a pas été versée en Janvier

Alors que les salariés du privé ont vu leurs cotisations sociales baisser, les fonctionnaires devaient, de leur côté, voir la hausse de la CSG de 1,7 point au 1er janvier neutralisée par la suppression de la contribution exceptionnelle de solidarité (1 % des revenus) et la mise en place de cette indemnité compensatrice.

Les logiciels de paie n’étaient pas prêts

Déjà que les militaires se plaignent depuis plusieurs années de soucis de règlement de leurs soldes, faute à des bugs informatiques multiples, cette indemnité compensatrice n’a pas été versée non plus en janvier, la faute à l’informatique.

Dans toutes les administrations et particulièrement à l’hôpital. Chez les militaires aussi, où l’exaspération était réelle mardi, alors que les soldats ont subi les couacs à répétition du logiciel de paye Louvois depuis de nombreuses années.

Un rattrapage rétro-actif en février, enfin si l’informatique sera prête d’ici là...

Édouard Philippe a d’ores et déjà promis un rattrapage rétroactif « en février ».

La grogne monte chez les fonctionnaires

Que ce soit du côté de l’UNSA ou de Solidaires Fonction publique, la grogne monte logiquement.

"Oui, il y aura des rattrapages, mais cela montre bien que les fonctionnaires ne sont pas la priorité de ce gouvernement" soupirait Denis Turbet-Delof, délégué général de Solidaires Fonction publique, dans les colonnes du Parisien. "Au contraire, l’objectif assumé est d’amoindrir le poids et le coût de la fonction publique dans la société."

"Peut-être qu’il y a eu un bug, et peut-être qu’il fallait un délai de mise en œuvre pour cette compensation, mais cela ne veut pas dire que cette situation est justifiable" déplorait de son côté Luc Farre, le secrétaire général de l’Unsa Services publics.

A consulter également

Algorithme de la taxe d'habitation : pour tout comprendre facilement, enfin presque...

La croissance du deuxième trimestre confirmée à 0,2% (Insee)

Taxe foncière 2018 : date limite de paiement fixée au 15 octobre 2018

Pauvreté : 32% des seniors sans emploi ni retraite vivent sous le seuil de pauvreté en France

Taux de 3.10% sur le livret épargne DISTINGO de PSA Banque et 40€ offerts, à saisir avant le 30 octobre 2018

Rechercher

Newsletter

News

Fiscalité épargne solidaire

Articles préférés des lecteurs